Certains compléments alimentaires à visée articulaire déconseillés aux populations à risque

En France, de nombreux compléments alimentaires à base de glucosamine et/ou de chondroïtine sulfate sont disponibles sur le marché. Ils permettraient un meilleur confort articulaire. Des effets indésirables liés à leur consommation ont été rapportés : troubles digestifs, douleurs abdominales, éruptions cutanées, etc. L’ANSES déconseille ces produits aux diabétiques, asthmatiques, patients sous anti-vitamine K, en cas d’allergie aux crustacés ou aux insectes, de régime contrôlé en sodium, calcium et potassium, ainsi que chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Voir l’article sur www.anses.fr

Fermer les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *